So Tippiecal !

Catégorie :

Stars, strass et glamour

Fil des billets

Holland (really!) has got talent

Je n'avais encore jamais regardé cette émission: Holland's got talent.

Entre X-factor, The Voice of Hollland, De beste idee van Nederland, Clash of the choirs, Idols, So you think you can dance (la seule que je regarde, au passage), et tant d'autres qui reviennent ou se succèdent au fil des années. Si je devais tout regarder, je passerai ma vie devant la TV et puis, je finirai sûrement par ne même plus être admirative ou impressionnée, mais simplement blasée… Parce que dans le tas, ça fait quand même un sacré paquet de gens qui ont (beaucoup) de talent. A tous les voir, leur talent deviendrait presque ordinaire et c'est dommage.

Bref! Je ne m'en tiens donc qu'à So you think you can dance, parce que j'ai vu par hasard, les auditions l'an dernier et le niveau était déjà tellement haut que j'ai tout de suite accroché. Une nouvelle saison vient de démarrer, je verrai si c'est aussi excitant et passionnant que l'an dernier.

Et puis, ce soir, par hasard, je découvre Holland's got talent. J'étais chez BM pour prendre le café et elle suit cette émission depuis un moment, nous avons donc regardé les premiers candidats ensemble. Ah oui! J'avoue que j'ai été tout de suite sciée par leur performance! Bon, c'est déjà la demie-finale, il ne reste que les meilleurs. Et sur ces 8 meilleurs, je n'avais que 4 favoris. Le reste pouvait aller se rhabiller… 

Mais le suspense était grand, ce soir, car ces 4 favoris étaient vraiment tous TRES bons et il fallait quand même faire un choix pour n'en garder finalement que 2.

Le petit groupe de jeunes hip-hopper nollandais (de ma ville, je crois bien) n'ont pas réussi à se classer dans les 3 derniers… Dommage! Mais vu leur jeune âge, ils n'ont pas fini d'avoir de nouvelles chances de se faire connaitre et de progresser. :)

Restaient donc 3 (groupes de) candidats en lice. Celui ayant reçu le plus de voix (du public) allait directement en finale. Sur les deux autres, le jury devrait faire un choix.
J'avais une faiblesse pour le très bon "Boy" et je suis heureuse que le jury soit allé aussi dans cette direction. Dommage donc pour le Showakrobatiek de Drachten… Mais ce n'est -je pense- que le début de leur carrière en Nollandie:

Et voici donc, le beau "Boy", avec un exercice vraiment bien composé. Tout y est. Très fort!

Mais alors, le clou du spectacle, ce fût cette famille de chanteurs d'opéra (papa, maman et leur fille). Je vais vous dire, en général, l'opéra, je ne suis pas franchement fan. Je ne déteste pas non plus. Il y a des morceaux (très connus, par ailleurs) que j'apprécie et écoute avec beaucoup de plaisir et d'émotions, mais c'est pas forcément le style de musique que je vais écouter le plus. Voyant cette famille arriver sur scène, je me suis dit… "Bon. On va voir… Mais ça m'étonnerait qu'ils m'impressionnent".

Emue aux larmes, mes amis! La gorge nouée. J'en suis encore toute renversée.

Que vous soyez fan d'opéra ou non, les amis, s'il vous plait, faites-moi un petit plaisir et regardez cette vidéo au moins une fois. Je suis pratiquement certaine que vous ne le regretterez pas. (La chanson débute à 3'20)


Mon ami Maigret a cassé sa pipe

L'acteur Bruno Cremer est décédé hier, à Paris.

Une annonce de décès attendue (surtout en cette année 2010 dite "d'hécatombe" dans le milieu des artistes connus), mais surtout une annonce redoutée.
Il n'empeche que ça reste une bien triste nouvelle et depuis que je l'ai appris, mon coeur pleure.

Au revoir, Maigret. Adieu, Jules, Jean, Bruno... :'-(


Maigret, l'étoile du Nord

Je n'étais pas grande fan de Cremer. Pas super fan des enquêtes de Simenon (en livre), mais j'ai toujours aimé Bruno Cremer dans le rôle de Maigret, en film.
Quelle joie, donc, quand j'ai trouvé, il y a quelques mois de ça, les premières saisons de Maigret, avec Bruno Cremer, en vente en DVD au Free Record Shop de ma ville. 3 sériess pour 25 Euros. Deux films par DVD, 3 DVDs par boite et donc 6 épisodes (films) à chaque fois. J'ai acheté et regardé les 6 premières boites assez rapidement. Il a ensuite fallu attendre que les dernières soient mises en vente... Une par une.
Toujours un peu plus séduite par cette série et par la prestation de Bruno Cremer dans ce rôle qui lui va décidément vraiment très bien, j'attendais la série 9 avec impatience et avec un peu d'appréhension. L'ultime épisode, le 54ème, Maigret et l'Etoile du Nord... Je le savais doublé pour cause de voix déficiante de Cremer. J'avais un peu peur du résultat.
Bruno Cremer en Maigret, ce n'est pas qu'une carrure, c'est une voix aussi. Cette force qu'il dégage, cette classe, entre douceur et virilité, tout ça, c'est important quoi ! La voix grave et imposante, les intonnations sèches, cette façon de parler de l'homme qui dit peu mais ne le dit jamais pour rien et d'une façon bien précise. Dernière boite enfin ! Episodes 49... 50... 51... Je me rend compte qu'il fume de moins en moins la pipe pendant le film. Sur les premiers épisodes, il ne la quittait pas. Voilà: 52. Il ne reste que le dernier DVD: Maigret et les 7 petites croix / Maigret et l'Etoile du Nord. Je ne veux pas finir sur une déception. Ou plutôt la peur d'avoir un goût amer dans la bouche, de finir comme ça. Enfin, "sur ça". Trop peur que ça ne lui corresponde pas et d'en être peinée. Je me suis donc dit que j'allais regarder le 54 avant le 53. Il n'y a pas vraiment de continuité entre les épisodes donc, de ce point de vue, je pouvais bien inverser leur ordre.

J'ai mis le DVD hier soir, tard, tout en finissant un peu de travail. J'écoutais d'une oreille, les yeux la majeure partie du temps sur le clavier.
Pas de doute, dans les décors et discours, c'est bien le commaissaire Maigret. L'intrigue, les personnages, le script, ça colle. Et pourtant, j'ai décroché dès les premières secondes. Non, d'ailleurs... C'est plutôt que je n'ai pas du tout accroché, en fait. La voix là, bien trop effacée, trop douce, trop vieille, trop.. Pff, je sais pas. Mais entre Bruno Cremer qui se déplace et la voix que l'on entend alors qu'il remue les lèvres, ça ne va pas du tout ! On sent pourtant que le type qui  fait la doublure a fait de son mieux pour reprendre les intonations de Cremer, mais c'est loin d'être convaincant. Et ça fait de la peine, vraiment. J'ai eu cette impression de regarder une série américaine en VF... Etrange feeling. Ca ne collait pas bien.
Columbo, je l'ai regardé en français pendant bien des années avant de découvrir les mêmes épisodes en VO, avec la vraie voix de Peter Falk. Maintenant, ça m'agacerai de regarder Columbo en VF, mais dans le temps, quand je ne connaissais pas mieux, je m'en foutais. Question d'habitude, finalement J'imagine que s'il y avait eu 10 ou 15 autres épisodes de Maigret, avec Bruno Cremer dans le rôle du commissaire mais dont la voix serait systématiquement doublée par la même personne (Vincent Grasse?), je m'y ferai aussi. La première fois, c'est le choc, la déception un peu, le rejet (forcément), faut s'y faire quoi. Pourtant, après 45 minutes de visionnage, j'ai quand-même laissé tombé. Ca collait vraiment pas. Je reessaierai ce soir, et sinon, tant pis pour le dernier épisode. Je resterai sur 53, avec mon étoile à moi. ;-)

Aujourd'hui, Bruno Cremer a 80 ans. Depuis ce dernier épisode diffusé en octobre 2005 (et toutes les polémiques qui en ont découlé sur le sujet de la doublure de la voix), le tournage du prochain épisode (Maigret et le chien jaune, je crois) a été annulé et il est impossible de trouver des nouvelles de Bruno Cremer sur le net. Ni sur Wiki, ni sur ses sites officiels, ni sur les forums.
Je me dis que c'est un peu triste tout ça. Ca me rend un peu mélancolique. De disparaitre ainsi... avant l'heure.  :(

Ici, une belle biographie.


Hé, dites ! (19:30)
Quand j'écrivais "aujourd'hui, Brun Cremer a 80 ans", je ne m'en suis pas rendue compte, mais c'est vraiment ça. Littéralement. AUJOURD'HUI, c'est son anniversaire. Drôle de coincidence.

Et bien, à défaut d'avoir un bon vin à la maison, je lèverai mon verre de jus de fruits à sa santé. Un pensée et des bons voeux !


Jules et Jean

J'ai acheté dernièrement, quelques épisodes de Maigret. Les trois premiers coffrets en DVD, en fait. Donc 18 épisodes. Je ne suis pas super fan de Bruno Cremer, pas non plus super fan des enquêtes écrites par Simenon, mais j'aime bien l'alliance des deux (Cremer qui joue Maigret... Pour ceux qui n'auraient pas compris. Je fais dans l'explicite aujourd'hui! :) ).
Et puis, j'achète des films français aussi, quand j'en trouve au Free Record Shop de ma ville (qui, contrairement à ce qu'indique son nom, n'est pas gratuit du tout!). 3 DVDs pour 25 Euros, de ci, de là. Une préférence pour les noir et blanc, le films des années 50-60-70. Enfin, un peu tout ce qui me tombe sous la main et dont j'ai souvent entendu parler ou des classiques que j'aime. J'ai pu découvrir de chouettes films tels que "Ascenseur pour l'échafaud" ou "Vivre pour vivre". J'ai ri bien fort quand je me suis aperçue que ce film culte "Les parapluies de Cherbourg" est plutot un film cul-cul, chanté du début à la fin... Ce à quoi je ne m'attendais pas du tout. Je me suis endormie devant... bercé par les textes... Depuis, je n'ai jamais osé le finir. Des fois, je pioche dans les films plus récents, c'est ainsi que je suis rentrée l'autre jour, émue d'avoir pu me procurer "Ensemble c'est tout" à un prix modeste.
Le même jour, j'avais acheté "Sous le sable". Avec Bruno Cremer.
Etrange film. Enfin, pas tellement surprenant, dans le sens où je m'attendais à cette mystérieuse ambiance, ayant lu l'intrigue au dos de la pochette du film. Mais étrange sur la fin. Le réalisateur a vraiment fini par m'entourlouper, et je n'ai pu dissiper le doute, sur la fin. Est-il vraiment mort (accident? Suicide?) ou avait-il temporairement disparu pour mieux retrouver sa femme?
On ne le voit jamais rentrer dans l'eau. Il aurait aussi bien pu se tirer tranquillement... Elle a le sentiment qu'il n'est pas mort, noyé, ce qui est compréhensible puisque la disparation est aussi soudaine, que mystérieuse, silencieuse, inexpliquée et inexplicable. L'instinct d'une femme (dans tous les sens du terme) est réputé pour être si fort. Même si elle refuse sa mort tant qu'elle n'en a pas la preuve, son acharnement à le sentir vivant n'est-il pas à prendre en compte? Mais s'il est vivant, il aurait fallu qu'il prépare bien son plan... Tout quitter ainsi, un boulot, une femme, une vie... ca se planifie. Et ce n'est pas le genre de chose que l'on peut planifier sans que d'autres s'en rendent compte.
Je ne savais pas toujours sur quel pied danser mais j'avais finalement pris le parti de croire qu'il était bel et bien mort et qu'elle finirait par faire son deuil, le jour où le corps serait retrouvé. Cependat, les deux dernières scènes m'ont totalement embrouillé. Le cadavre est méconnaissable; ça ne compte pas. Mais le short et la montre? D'abord, elle dit que non, ça ne peut pas être lui: -"Oui, il portait bien un short de bain bleu, comme 'celui-ci'. Mais, Non...! Hahahaha! (elle rit bien fort)... Ce n'est pas sa montre! Hahaha! (rires de joie et soulagement) Ce n'est pas sa montre, je vous dis!. -"Mais enfin, Madame, elle correspond en tout point à la description que vous aviez faite de sa montre!". -"Monsieur, je suis sa femme, c'est moi qui lui ai offert sa montre et je vous le dis: ce n'est pas celle-ci."

C'est du lard ou du cochon? Elle nie, elle ment ou elle est sérieuse?!

Elle se rend à la plage et pleure et pleure et pleure... Enfin. Les larmes retenues depuis des mois. Le dénouement. The closure. Alors, en vrai, c'était sa montre...!? Et maintenant, elle sait qu'il est mort. Et elle sait qu'elle -doit- l'accepter. Sa réaction la trompe et éclaircie la situation. Sauf que, là, elle relève la tête... Et qui aperçoit-elle, au loin? La silhouette de son mari. Jean! Encore une illusion? Ou est-ce que cette fois, c'est la vérité? Il est vraiment revenu? Ou a t-elle finalement décidé que, montre ou pas... Pour elle, il serait encore vivant? Toujours pas prête à faire le deuil...

Sur la fin, j'ai changé d'avis. Je suis un peu optimiste au fond. Ou fleur bleue. Enfin, les deux. Alors je me suis dit qu'il était revenu. Voilà.
Mais en vérité, ce n'est pas clair du tout. Et j'ai passé des heures à essayer de démêler cette embrouille! Je voudrais bien votre avis? Pour ceux qui ont vu le film...

Et puis, c'est quoi donc cette scène avec Bruno Cremer qui s'en va chercher du petit bois dans le parc, s'agenoue soudain pour regarder des fourmis sous une bûche? C'est de là que lui vient l'envie soudaine de se noyer, se suicider? En voyant les fourmis...? La symbolique: les fourmis toutes identiques, qui travaillent sans cesse, sans vie, sans identité, comme beaucoup se sentent dans cette société... ? J'ai pas bien compris. Et dans ce film, il n'y a pas de scènes 'inutiles'. Chacune à son importance. L'attente, les silences, les regards, les gestes, les paroles. Alors, le coup de la buche, c'est pas pour rien non plus. Juste avant sa disparition. Juste avant qu'il ne lui demande s'ils iront à la plage le lendemain.
Faudrait que je le regarde à nouveau.

Une disparition peut en cacher une autre. Depuis 2005/2006, Bruno Cremer a disparu des médias. Sa voix dans le dernier épisode de Maigret, L'Etoile du Nord (que je n'ai jamais vu), aurait été doublée. Grave maladie, peut-on lire le plus souvent. Quelque fois, on parle d'un cancer de la gorge. Plus de nouvelles. Rien. J'ai épluché plusieurs pages via Google, utilisant des mots clés variés. Je n'arrive pas à savoir s'il va mieux ou non. Les sites officiels affichent des 'Pages non trouvées'. Les sites des fans semblent s'être taris, fautes de nouvelles ou potins à faire paraitre.
C'est inquiétant.
Et triste, aussi.